Image

Plus qu'un incinérateur, un fournisseur d'énergie !

Mise en service du Chauffage à distance

Le Chauffage à distance de Sion a été officiellement mis en service ce matin, devant une quarantaine d’invités réunis dans la centrale de chauffe de l’UTO. Après plusieurs années d’études et de travaux, les premiers kWh de chaleur ont été acheminés vers le Pôle Santé, premier bénéficiaire de cette nouvelle énergie renouvelable et locale. Le chantier se poursuit pour raccorder le centre-ville dans un avenir proche.
Image

Initié en 2016 par la Ville de Sion, l’UTO et OIKEN afin d’atteindre les objectifs énergétiques fixés par les agendas de la Ville de Sion, du Canton du Valais et de la Confédération, ce réseau thermique permettra à terme d’économiser l’équivalent de 20'000 tonnes de CO2 en valorisant la chaleur fournie par l’usine d’incinération des déchets (UTO).

Mise en service et premier bénéficiaire
Point de départ et d’arrivée des conduites du chauffage à distance de Sion, la centrale de chauffe de l’UTO a accueilli ce matin une quarantaine d’invités réunis pour célébrer officiellement la mise en service du nouveau réseau thermique. Après de longs mois de travaux pour raccorder les conduites posées dans le tunnel percé sous le Rhône à l’automne dernier, le Pôle Santé est le premier à profiter de cette nouvelle énergie renouvelable.

Des déchets valorisés à leur plein potentiel
Avec la finalisation de ce projet d'envergure, l'UTO franchit une étape importante en vue d'atteindre une efficacité énergétique optimale. Elle joue désormais pleinement son rôle d’usine de valorisation thermique des déchets et renforce sa position de producteur d’énergies renouvelables. Les 70'000 tonnes de déchets incinérés annuellement sont ainsi transformés, plus que jamais, en une source d’énergie locale et durable.

Prochaines étapes
Dès la fin de l’été, l’Hôpital du Valais pourra à son tour bénéficier du chauffage à distance. Une passerelle sera ensuite posée pour franchir l’autoroute A9 à la hauteur du Golf Club de Sion, favorisant au passage le développement de la mobilité douce dans ce secteur, tout en intégrant les conduites du CAD. Enfin, la centrale d’appoint OIKEN de la rue de l’Industrie sera raccordée pour permettre de distribuer la chaleur renouvelable sur l’ensemble du réseau de la ville de Sion. 

retour
background contact-us

Restons en contact