Image

Centrale de chauffe du CAD

2022 marquera un tournant majeur pour l’UTO. Après 10 années d’études et 3 ans de travaux, le projet de chauffage à distance (CAD) en direction de la Ville de Sion deviendra réalité. Lors du premier semestre 2022, la centrale de chauffe construite par l’UTO sera reliée au réseau de conduites et mise en service. Vos déchets deviennent ainsi une précieuse source d’énergie respectueuse de l’environnement, locale et durable.
Image

Avec la finalisation de ce projet d’envergure, l’UTO franchira une étape importante de son évolution stratégique, initiée depuis plus de 15 ans déjà, en vue d’atteindre une efficacité énergétique optimale. Elle jouera pleinement son rôle d’usine de valorisation thermique des déchets et renforcera sa position de producteur d’énergies renouvelables compétitif.

Aujourd’hui, seulement une petite partie de la chaleur générée par la combustion des déchets est valorisée pour les besoins internes de l’UTO et de l’usine adjacente de production de pellets, Valpellets. Une quantité importante de chaleur se perd faute d’avoir trouvé preneur à proximité immédiate de l’usine.

Avec la mise en service du chauffage à distance, ce sont près de 100 GWh supplémentaires d’énergie thermique que l’UTO valorisera.
Cette chaleur permettra de chauffer l’équivalent de 10’000 ménages. Cela représentera une économie, par an, de 10 millions de litres de mazout  et de 25'000 tonnes de CO2.

Fonctionnement du CAD

Le chauffage à distance fonctionne en circuit fermé.L’énergie thermique, obtenue par l’incinération des déchets, est acheminée vers les consommateurs, via des conduites souterraines, sous forme d’eau chauffée entre 80 et 90 degrés selon la saison.
Une fois l’échange de chaleur effectué dans les différents bâtiments, l’eau refroidie (entre 50 et 60 degrés) est renvoyée vers l’UTO par une conduite parallèle pour y être à nouveau chauffée.

Grâce à l’installation de 3 accumulateurs d’eau chaude à côté de la centrale de chauffe, la chaleur produite en période de faible consommation pourra ainsi être stockée.

Deux centrales d’appoint et de secours à gaz ont également été construites. Une fois les conduites reliées à centrale de chauffe de l’usine, elles seront mises en arrêt et activées uniquement en cas de panne ou lors de révisions de l’UTO.
Dans le futur, une centrale de chauffe complémentaire pourrait voir le jour dans les locaux de l’UTO afin d’augmenter encore la part de renouvelable et d’assurer la sécurité d’approvisionnement.

Quelques chiffres

  • une valorisation de 100 GWh de rejets de chaleur de l’UTO par année, soit équivalent des besoins de chaleur de 10'000 foyers;
  • un projet budgété à 100 millions de francs dont environ 20 millions de francs pour la centrale de l’UTO;
  • 500 bâtiments raccordés à terme;
  • un réseau de distribution de 15 km;
  • une économie par an de 10 millions de litres de mazout et de 25'000 tCO2;
  • pour la construction de la centrale de chauffe, l'UTO a fait appel à 50 entreprises dont 40 locales.

 

Les étapes clés du projet du côté de l’UTO 

- Septembre 2016annonce de la Ville de Sion, de l’UTO et Sogaval du début des études
- Automne 2019travaux préparatoire centrale CAD
- Janvier 2020début de la construction de la centrale de chauffe
- Septembre 2020fin de la construction de l'enveloppement du bâtiment
- Octobre 2020modifications centrale énergie UTO, pose des accumulateurs
- Janvier 2021pose des éléments et des conduites dans la centrale
- Juillet 2021pose de la passerelle reliant l'UTO à la centrale du CAD
- Octobre 2021tests de mise en service de la centrale
- 1er semestre 2022alimentation des premiers bâtiments, soit l'hôpital et de la SUVA
- Printemps 2022pose des panneaux solaires surle toit de la centrale


Revue de presse




 

 




retour
background contact-us

Restons en contact